[PSG 1-0 OL] Fiasco à la Meinau…

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce jeudi, l’OL Féminin affrontait le PSG dans le cadre de la Finale de Coupe de France. Alors que les joueuses de Reynald Peydros étaient en course pour un troisième triplé de suite, tout n’allait malheureusement pas se passer comme prévu. Au terme d’un scénario rocambolesque, les Lyonnaises se sont inclinés dans l’incompréhension totale sur le score d’un but à zéro. Récit d’une soirée cauchemar…

Dès l’entame de match, les Lyonnaises se font bousculer par un très bon PSG. Et à la 16ème minute de jeu, la parisienne Marie-Antoinette Katoto ouvre la marque avec un superbe enchaînement dans la surface qui trompe la gardienne lyonnaise Pauline Peyraud-Magnin (1-0). Au retour des vestiaires, les Lyonnaises montrent un autre visage et reviennent avec de bonnes intentions. Une pluie intense s’abat alors sur la Meinau.
Imbroglio water-polo
À cet instant, tout bascule. L’orage gronde et s’intensifie. L’arbitre du match Florence Guillemin décide d’interrompre la rencontre en raison de la météo. Et le règlement est simple : “si au bout de 45 minutes, un match qui n’a pas dépassé l’heure de jeu ne peut reprendre, alors ledit match est reporté à une date ultérieure et devra repartir dès le début à 0-0. ». Le camp arbitral et la FFF se donnent donc 45 minutes pour attendre le calme. Mais l’orage ne décolère pas et la pelouse est complètement impraticable. À plus de 23h, les officiels décident de reprendre la rencontre soit plus de 45 minutes après la décision initiale. Le clan lyonnais ne voit pas les choses du même avis et demande naturellement le report du match. Finalement, après quelques minutes d’attente, Wendie Renard et ses coéquipières font leur retour sur la pelouse inondée de Strasbourg. Le match reprend, en mode water-polo.
Et comme prévu, difficile de jouer au football sur une pelouse où le ballon ne roule quasi-plus. Les conditions sont difficiles et dangereuses pour l’intégrité des joueuses. Bref. Alors que les Lyonnaises faisaient tout pour remonter au score, la dernière action du match à la 93ème venait conclure le triste spectacle du soir.
Sur un corner, Ada Hegerberg marque le but de l’égalisation. Ce dernier est injustement refusé à cause d’une faute sur la gardienne parisienne Endler, elle-même bousculée par sa propre coéquipière Erika. À 0h, l’arbitre du match siffle la fin du match. Le PSG remporte la Coupe de France (l’Olympique Lyonnais a déposé une réclamation auprès de la FFF).

Ce soir-là, Camille Abily, Élodie Thomis et Corine Petit mettaient un terme à leurs magnifiques carrières respectives. Elles resteront à jamais gravées dans l’Histoire de l’Olympique Lyonnais. Alors une dernière fois : merci pour tout les filles !
Malgré cette défaite, l’OL Féminin reste au top avec un superbe doublé Coupe d’Europe / Championnat. Jean-Michel Aulas, les joueuses et le staff se sont d’ailleurs envolés aujourd’hui pour fêter cette magnifique saison à Saint-Tropez.

Image en Une : Capture d’écran France 4.
Partager

À propos de l'auteur

Coeur de Gone est un blog dédié aux supporters lyonnais. Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :