[RCSA 3-2 OL] L’OL chute au pire moment…

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Après le nul de l’OM à Guingamp, l’OL avait un coup énorme à jouer face à une équipe de Strasbourg dans le doute. Comme trop souvent, les Lyonnais se sont faits remonter pour perdre 3 buts à 2, dans les dernières secondes du match…

Incapable de gagner un match depuis de longs mois, le RCSA avait décidé d’aligner une équipe très défensive (3-5-2 pouvant se transformer en 5-4-1 en phase défensive). Quant à l’OL, Genesio aligne son 4-4-2 devenu habituel, seuls Diakhaby et Gorgelin remplacent respectivement Marcelo et Lopes (suspendus).

Dès l’entame de la rencontre Strasbourg bloque les couloirs avec son système et empêche la transmission milieu / attaque. OL ne réussit pas à trouver son meneur Fekir . Face à un bloc bien compact et en place, l’OL ne réussit que très rarement à trouver des décalages. A la 3e, Aouar trop imprécis ne trouve pas Memphis en profondeur et le centre de Mendy est bien trop imprécis sur son centre à la 4e. Sinon, rien à se mettre sous la dent, l’OL ne parvient pas à franchir les 25 m adverses et ne se procure aucun position de tirs. Trop imprécis, manquant de mouvements et de vitesse, l’OL n’y parvient pas. Au bout d’un quart d’heure, Strasbourg peut commencer à y croire. Bloquant bien les couloirs, Strasbourg parvient sur quelques opportunités à bien se projeter vers l’avant sans se procurer de réelles occasions de buts. A la 18e, Gorgelin est sollicité sur un coup franc. Et sur un nouveau ballon en profondeur strasbourgeois dans le dos des défenseurs centraux lyonnais, Diakhaby fait une énorme boulette en voulant prendre un ballon de l’extérieur du pied, il se troue et laisse Bahoken inscrire le premier but de la rencontre… entre les jambes de Gorgelin. A la 30e sur un corner, Strasbourg est même proche du break. Gorgelin est trop court ne parvient pas à capter le ballon, un strasbourgeois fait une bicyclette qui s’écrase sur la barre lyonnaise. L’OL doit absolument se reprendre s’il ne veut pas subir une grosse désillusion. Mais, l’OL n’y arrive toujours pas. Même sur coup franc, il est trop imprécis pour porter le danger devant les cages strasbourgeoises. Il faudra attendre la 45e minute pour voir Rafael tenter la première frappe lyonnaise un tant soit peu dangereuse… malheureusement contrée par un défenseur. Mi-temps, l’OL, mené 1-0 à la Meinau, est passé complètement à côté de cette première période.

Dès le retour des vestiaires, les Lyonnais reviennent avec d’autres intentions et sur la première opportunité, Fekir se fait faucher dans la surface. Sur pénalty, le capitaine égalise et permet à l’OL de revenir dans la partie. 1-1, on joue la 50e minute. Le match reste toujours serré. C’est une véritable bataille au milieu du terrain, les duels sont âpres mais l’OL commence à mettre le pied sur le ballon. Il commence à trouver quelques intervalles comme à la 64e, où Traoré ne trouve pas hélas Memphis en profondeur. Si Strasbourg a de plus en plus de mal à conserver le ballon et laisse de plus en plus d’espaces aux Lyonnais, il réussit néanmoins à se procurer une très belle occasion : à la 67e, sur une mauvaise passe de Mendy pour Morel, un Strasbourgeois surgit obligeant Gorgelin à un arrêt réflexe. Mais, l’OL impose de plus en plus sa patte sur le match. à la 73e, sur un contre où Strasbourg ne réussit pas à se replacer suffisamment vite, Aouar en profite pour inscrire un deuxième but pour les Lyonnais. 2-1, l’OL tient le bon bout (en tout cas, on le croit) ! Les remplacements (Ferri à la place de Ndombélé et Cornet pour Memphis) doivent permettre à l’OL de conserver ce résultat. Mais, alors que Gorgelin a déjà sorti un ballon chaud, il ne peut rien à la 88e lorsque Da Costa s’impose de la tête sur Diakhaby. 2-2, l’OL ne peut faire mieux que ramener un nul à Strasbourg. Eh ben même pas ! Dans les arrêts de jeu, le coup franc de Liénard fait chuter l’OL au pire moment en trouvant la lucarne de Gorgelin.

Samedi, l’OL n’aura pas le droit à l’erreur, une victoire contre Nice sera indispensable. Il ne faudra pas se trouer cette fois-ci.

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

NOTEZ L'ÉQUIPE

Utilisez la jauge ci-dessous pour noter la prestation générales des lyonnais...

  • Note : (6 Votes) 2.6
Partager

À propos de l'auteur

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :