[OL-TFC] Social Club avec @CapitoleFC

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ce dimanche au Groupama Stadium, l’OL reçoit le TFC dans le cadre de la 31ème journée de Ligue 1. Du côté des Gones, la victoire est impérative pour espérer une place sur le podium. Le TFC, 17ème du classement, flirte quant à lui avec la zone rouge… À quelques heures du match, on a donné la parole aux toulousains de @CapitoleFC

Pouvez-vous nous présenter capitolefc.com ?

Le Capitole FC, c’est un petit groupe de 8 ou 9 personnes assez tarées pour être supporter du TFC qui prend plaisir à se moquer de ses joueurs tout en leur distribuant un max d’amour. Pas d’infos, pas de scoop, juste de la déconnade qui nous permet d’oublier parfois les résultats sportifs.

17ème avec 1 point d’avance sur le barragiste, la fin de saison du TFC vous fait-elle peur ou l’attendez-vous sereinement ?
Boh, on est aussi serein qu’un jour d’entretien d’embauche où on aurait une gastro carabinée. Plus sérieusement, on flirte avec la relégation depuis quelques temps maintenant et malgré ça on n’arrive pas à s’habituer à la situation. On a longtemps râlé de notre régularité à embrasser le ventre mou mais putain que c’était bien.

En cours de saison, M. Debève a remplacé P.Dupraz, était-ce le changement nécessaire pour donner une nouvelle dynamique à la saison toulousaine ?
Le changement était effectivement nécessaire, Dupraz a réussi en peu de temps à passer de sauveur irrationnel du TFC à persona non grata. La stratégie du “il faut porter ses couilles” avait atteint ses limites. Micka est du cru, il connait tous les rouages du club et a permis une transition sans révolution. Peut être un peu trop douce d’ailleurs.

Hormis l’OL, vous ne jouez aucun “top club” dans ce sprint final, est-ce rassurant ou cela ne change rien ?
Ben si nous n’étions pas le TFC ce serait plutôt une bonne nouvelle. Après nous n’aurons plus de “gros” à affronter alors que nos concurrents pour le maintien eux vont se les cogner. Oui mais voilà, nous sommes le TFC. Puis au final quand t’es 17e, ça veut dire qu’il y en a au moins 16 qui sont plus gros que toi.

Comment expliquez la situation actuelle de Toulouse ? Quand on voit l’effectif, on vous verrait plus haut…
Pascal Dupraz a eu les joueurs qu’il voulait. Rarement le TFC n’a effectué un recrutement aussi ambitieux sur le papier. Malgré ça, jamais un collectif n’a pointé dans ce groupe. Jamais un fond de jeu n’a été proposé, on a le sentiment qu’on a empilé des noms mais qu’aucun ne complète l’autre. C’est un peu comme si on avait dépenser 400 millions pour se faire sortir en 8e de Champions League.

Alban Lafont a déclaré “Le match aller est encore dans toutes nos têtes”. Et dans les vôtres ?
En fait c’est pas le match en lui même mais plutôt la simulation grotesque de Diaz qui nous a offert le plus gros sentiment d’injustice de la saison. L’idée qu’on s’est fait volé comme une vulgaire bâche de supporter rennais. Et on vous arrête tout de suite, on n’est pas du genre à dire “Ouais gneugneu Aulas il achète les arbitres” mais plutôt “Cet arbitrage est du niveau d’une rédaction philosophique de Jourdren”.

Quel est le point fort de Toulouse ? Et le point faible ?
Yaya Sanogo revient de mieux en mieux, il est capable de marquer dans de petits espaces malgré son gabarit. Pareillement sur coup de pied arrêté, on a des joueurs de têtes plutôt pas dégeu’, le problème c’est qu’on n’a pas encore trouvé un bon tireur. Pour les points faibles c’est un ensemble, le fond de jeu est pauvre et très stéréotypé, personne ne tire l’équipe vers le haut (même si Cahu prend cette place de leader depuis l’arrivée de Debève).

Quel est votre avis sur l’OL, son projet, son stade et son entraîneur ?
L’OL a tout pour être un top club français, il est géré quasiment à la perfection avec un outil de travail à la pointe, un passé sympa mais ce qui devrait être une force est son plus gros point faible : votre président a une communication de plus en plus agressive et déconnectée de la réalité du coup au lieu d’être un club apprécié de tous pour ce qu’il (a) fait, vous devenez petit à petit le club le moins aimé de France.

Quel joueur lyonnais craignez-vous le plus ?
Fekir est très clairement votre joueur N°1 mais il ne sera pas là donc peut être Aouar qui pue vraiment le football aussi. Puis devant Cornet est capable de prendre toute notre défense de vitesse même si on le sait aussi capable de souffler à côté des bougies le jour de son anniversaire.

Quel est votre pronostic pour cette rencontre ? Une première victoire toulousaine à Lyon en L1 depuis 1966 ?
Il faudra bien qu’un jour on se venge pour Yanis Taffer alors pourquoi pas aujourd’hui. On va sans doute souffrir mais si on arrive à être costaud derrière on peut vite se projeter et vous emmerder en contre. Allez 1-2 avec un but sur corner à la 89′.

Merci aux toulousains de Capitole FC pour leurs réponses et pour le temps accordé. Bon match et bonne fin de saison ! En attendant la rencontre, l’avant-match OL-TFC est à lire ci-dessous :

[OL-TFC] Suivre le rythme marseillais

Partager

À propos de l'auteur

Coeur de Gone est un blog dédié aux supporters lyonnais. Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :