Alors que l’OL enchaîne les victoires en championnat, et est remonté sur le podium de la Ligue 1, l’avenir de Bruno Génésio, lui, reste incertain. Malgré des rumeurs de lassitude immédiatement démenties par le principal intéressé, et des objectifs en coupe non atteints, rien ne semble figé concernant l’entraîneur lyonnais. Au point de le voir toujours sur le banc la saison prochaine ? Analyse.

Quelque soit l’issue de la saison, cette dernière ne sera pas vraiment réussie. Une élimination prématurée en Ligue Europa et en Coupe de la Ligue, une défaite à Caen en Coupe de France, alors qu’une demie aux allures de finale face au PSG tendait les bras aux Lyonnais, et un championnat irrégulier, cet exercice 2017/2018 ne sera pas des plus réussis. Un accident ? Pas vraiment. La saison dernière, malgré une demi-finale d’Europa League, la saison ne fut guère plus reluisante, avec des parcours en coupes nationales proches du ridicule, et une quatrième place en championnat, derrière l’OGC Nice de Favre. Depuis deux saisons, avec l’OL, on reste sur notre faim. Les résultats ne sont pas là, tout du moins pas ceux espérés, au vu du potentiel de l’effectif lyonnais.

Renouveler l’effectif n’a rien changé, que faut-il faire désormais ? Quand la saison d’un club est décevante, souvent, c’est le coach qui en fait les frais, car on a tendance à dire “c’est plus facile de changer l’entraîneur que tous les joueurs”. L’été dernier, Jean-Michel Aulas a été à contre-courant. Il a maintenu son staff, et renouvelé en profondeur son effectif. Sur les 11 joueurs titulaires face à Amiens, samedi dernier, seuls Anthony Lopes, Jérémy Morel, Rafael et Lucas Tousart étaient des éléments clés la saison passée. Et encore, les deux derniers cités n’étaient pas toujours titulaires. Avec un recrutement conséquent et des jeunes qui prennent de plus en plus d’importance, l’effectif de l’OL a bien changé. Pourtant, les résultats, eux, n’ont pas vraiment décollé. Alors est-ce réellement un problème d’effectif, comme JMA en avait fait le pari en juin dernier ?

 

Après deux saisons et demi à la tête de l’OL, le bilan de Bruno Génésio a de quoi poser question. Aucun trophée, de nombreuses éliminations prématurées, une quatrième place illogique l’an dernier, une gestion d’effectif douteuse, des choix de profils de joueurs au mercato qui posent question, une philosophie de jeu toujours inexplicable, et une communication ratée, voilà le bilan rapide de l’ère Génésio. Surtout, et malgré six premiers mois de grande qualité, il n’a jamais eu la totale adhésion du public lyonnais. A un an de la fin de son contrat, Bruno Génésio doit-il quitter son poste ? C’est la question que nous vous avons posé sur nos réseaux sociaux. Pour se faire, nous avons émis deux hypothèses. L’une si l’OL finit sur le podium de la Ligue 1, l’autre si l’OL finit quatrième du championnat. Et les résultats sont sans appel. Pour nos votants, Bruno Génésio ne doit plus être l’entraîneur de l’OL la saison prochaine. 89% d’entre eux veulent un nouveau technicien à Lyon, et ce même si les Gones finissent à la troisième marche du podium. Ce taux monte à 95% si l’OL ne se qualifie pas pour la Ligue des Champions.

Avec un effectif renouvelé et des jeunes qui arrivent à maturité, ne faut-il pas relancer un cycle, quelque soit l’issue de la saison ? Aux yeux de Jean-Michel Aulas, pas si sûr. Invité de l’émission “Tant qu’il y aura des Gones” sur TLM la semaine dernière, le président lyonnais n’avait pas l’air convaincu qu’un changement d’entraîneur soit nécessaire, même s’il n’a pas totalement fermé la porte à cette hypothèse. Selon JMA, Bruno Génésio a des résultats, et s’entend bien avec son président et avec ses joueurs. Une adhésion importante, certes. De là à dire que les résultats sont vraiment là… Pourtant, un podium dans 1 mois pourrait consolider Bruno Génésio, alors que son fauteuil était on ne peut plus menacé le mois dernier. Le problème de l’OL est bien plus profond qu’une place en championnat. La troisième marche du podium cacherait temporairement les soucis, elle ne les effacerait pas.

L’OL doit sans doute repartir sur de nouvelles bases. C’est en tout cas le souhait d’une majorité de supporters. Après 2 ans et demi à la tête de l’OL, on ne voit toujours pas où Bruno Génésio veut en venir. Du 4-3-3 au 4-2-3-1 en passant par le 3-5-2 puis le 4-4-2 losange, l’entraîneur lyonnais ne semble pas avoir les idées fixes. Les résultats ne lui donnent guère raison, et son bilan depuis son arrivée sur le banc lyonnais demeure bien faible. Pour Jean-Michel Aulas, c’est sans doute le moment de vérité. Repartir sur un nouveau cycle, avec un nouveau staff, ou conserver Bruno Génésio, au risque de recroiser, dans les mois à venir, les maux du passé.

Copyright photo : Peggy D. | www.coeur-de-gone.fr

Ider Nabili

Ider Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :