[FCM 0-5 OL] Une victoire avec la manière

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Quand le 4e affronte le dernier de la classe, on se dit que le match est joué d’avance. Mais avec l’OL, on ne peut en être sûr, l’équipe ayant la fâcheuse habitude de perdre des points contre les mal classés du championnat….

Heureusement dans le sprint final, l’OL ne compte pas laisser de points en route et a fait ce qu’il fallait en l’emportant largement 5-0 à Metz. Marquant dès la première minute de jeu (Marcelo sur un corner de Memphis), l’OL s’est mis dans les meilleures conditions pour l’emporter. Inscrivant un deuxième but toujours par Marcelo sur un nouveau corner de Memphis (21e), l’OL creuse l’écart avant de se mettre définitivement à l’abri à la 65e lorsque Memphis inscrit le troisième but du match. Traoré et Mariano parachèvent le spectacle, l’OL gagne une nouvelle fois 5-0 à l’extérieur.

Seule véritable nouveauté dans cette rencontre, la nouvelle disposition tactique en 4-4-2, avec un milieu en losange (à la manière de R. Garde) . Un système depuis longtemps réclamé par une partie des supporters lyonnais sur les forums de discussions, qui aura été un pari gagnant pour Génésio et son équipe :

– Défensivement : l’équipe a bien occupé les espaces. Très équilibrée et appliquée au milieu, la défense ne s’est pas laissée déborder sur les actions placées, assurant sécurité et maîtrise sur la cage de Lopes. Seuls quelques ballons en profondeur où Metz trouve quelques intervalles font peser quelques frayeurs à l’arrière-garde lyonnaise mais Marcelo-Morel veillent. Si en seconde période, Lopes a fait quelques arrêts comme sur la frappe de Cohade, la défense est restée sereine dans l’ensemble et n’a pas été mise en danger.
– Circulation de balles : Dès l’entame de la rencontre, ce nouveau schéma tactique déstabilise les messins, Aouar arrive à trouver des intervalles et à organiser le jeu lyonnais assez haut sur le terrain. N’Dombélé et Ferri se projètent bien vers l’avant et créent des espaces dans la défense messine. Si Mendy ne prend pas très souvent la profondeur, Rafael sur son couloir droit parvient à bien étirer la défense adverse. Pendant une bonne demi-heure, Metz ne parvient pas à se sortir de cette organisation tactique. Par la suite, Aouar est marqué de plus près et le jeu de l’OL s’en ressent. Menant 2 puis 3-0, l’OL maîtrise la rencontre. Ralentissant le rythme, l’équipe déroule, lançant à l’occasion des contres ravageurs qui font mouches.
– Offensivement : Memphis omniprésent, collectif et percutant, crée des brêches dans la défense messine. Traoré profite de ses remises… Dommage qu’en première, il ne soit pas au niveau de son partenaire et qu’il ait du déchet dans son jeu. Voulant retrouver de l’espace, Traoré se déporte à droite et à gauche pour étirer la défense messine et créer des espaces pour ses partenaire. Si en seconde période, l’individualisme de Memphis ressort et les espaces entre le milieu et l’attaque se créent, l’OL continue à susciter le danger. Et sur trois contres, l’OL joue bien les coups et parvient à creuser l’écart. 5-0, score finale comme à Nice, Troyes et évidemment St Etienne !

Alors un système tactique reconductible pour l’avenir ? La question reste ouverte au vu d’une équipe messine bien faiblarde. En manque de confiance et faisant beaucoup de fautes, Metz n’est pas la meilleure équipe pour réellement pouvoir évaluer ce nouveau système de jeu. A revoir donc…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

NOTEZ L’ÉQUIPE

Sur une échelle de 0 à 10, comment jugez-vous la performance de l’équipe face à Metz ? Utilisez la jauge ci-dessous pour noter.

  • Note : (23 Votes) 7.2
Partager

À propos de l'auteur

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :