[Made in OL] Le mois de décembre 2017 #5

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ils sont formés au club et ont quitté l’OL cet été ou l’été dernier. Ils ont décidé de prendre leur envol et de conquérir, avec leurs clubs respectifs, les plus grands championnats d’Europe. Chaque mois, nous allons faire un tour d’horizon pour éclairer l’actualité de nos 4 Gones d’ailleurs les plus récemment partis : Samuel Umtiti au Barça, Maxime Gonalons à la Roma, Corentin Tolisso au Bayern et Alexandre Lacazette à Arsenal. Qu’ont fait nos anciens joueurs en ce mois de décembre ? Décryptage.

Umtiti à l’infirmerie.
Un petit match et puis c’est tout, pour Samuel Umtiti en défense. Non, l’ancien numéro 23 de l’OL n’est pas mis au placard par Valverde, mais est simplement blessé à la cuisse. L’unique prestation de Sam avec les Blaugrana le mois dernier remonte au 2 décembre, au Camp Nou face au Celta Vigo (2-2). Depuis, il a notamment manqué le match retour face à la Juventus en Ligue des Champions (0-0), et le Clasico remporté par le Barça face au Real Madrid de Karim Benzema (3-0). Son retour est attendu pour début février.

Maxime Gonalons joue un match sur trois.
La première partie de saison de Gonalons à la Roma aura été définitivement compliquée. L’ancien capitaine lyonnais a disputé les deux premiers matchs de Serie A du mois de décembre, face à Spal (3-1) puis au Chievo (0-0), avant de rester sur le banc lors des trois matchs suivants, dont la défaite contre la Juve (1-0). S’il n’a pas non plus joué le match de Champions League contre Qarabag (1-0), il était titulaire face au Torino en Coupe d’Italie, mais n’a pu éviter l’élimination de son club (2-1). C’est triste à dire, mais on a plus vu Maxime Gonalons dans les médias que sur le terrain depuis 6 mois. Son début d’aventure en Italie n’est pas des plus faciles…

Lacazette, le coup de la panne.
En Angleterre, en décembre et pendant les fêtes, le menu est copieux. Les matchs s’enchaînent, il n’y a pas le temps de gamberger. En décembre, sept matchs de Premier League étaient au programme d’Arsenal, et Alex Lacazette a pris part à toutes les rencontres. Avec plus ou moins de succès. Il n’a inscrit qu’un but, mais n’a pas éviter la défaite des Gunners face à Manchester United (1-3). Il est resté muet face à Southampton (1-1), West Ham (0-0) et Newcastle (1-0), avant de délivrer une passe décisive contre Liverpool (3-3) et deux contre Crystal Palace (3-2). Son mois de décembre s’est conclu juste avant le réveillon, à West Brom, où il a disputé l’intégralité de la rencontre (1-1). Arsenal est sixième de Premier League, et la Ligue des Champions semble s’éloigner pour les coéquipiers d’un Alexandre Lacazette qui n’a toujours pas goûté à l’Europe cette saison…

Et Tolisso mit Paris à terre.
On commence avec le meilleur match de Corentin Tolisso en décembre. En Ligue des Champions, face au Paris Saint-Germain, dans un duel à distance face à Adrien Rabiot, Tolisso a rapidement mis tout le monde d’accord. Un doublé, un grand match, et une victoire plus tard (3-1), Corentin Tolisso a épaté son monde, mais pas surpris. Sa grande performance n’est qu’une normalité au vu du talent et du caractère du bonhomme. Il a d’ailleurs participé à l’ensemble des rencontres du Bayern Munich en décembre, tel un élément essentiel, dans l’un des plus grands clubs du monde, à seulement 23 ans. Six matchs et six victoires, dans trois compétitions différentes, le Bayern brille, Tolisso aussi.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Partager

À propos de l'auteur

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :