Après une première mi-temps catastrophique, où l’OL aurait pu revenir avec plus d’un but de retard à la pause, les Lyonnais auront réussi à trouver la solution pour remporter ce match (1-2). Un résultat qui permet aux Lyonnais de retrouver “leur” deuxième place au classement, mais qui ne doit pas occulter les limites et insuffisances dans le jeu. Car, on ne va pas se cacher derrière notre petit doigt… L’OL n’a pas été au niveau. Alors bien sûr, on pourra toujours mettre en avant les conditions difficiles avec ce vent et ce terrain tout bosselé. Mais, après tout, ces conditions touchent autant les Lyonnais que les Amiénois.

La défense a été battue dans les duels, elle a trop reculé face à une équipe d’Amiens jouant les coups à fond. Défendant en reculant, le marquage a souvent été beaucoup trop lâche, trop de centres amiénois n’ont pas été empêchés ou au moins gênés par les latéraux lyonnais. Trop d’occasions ont été concédées sur ces phases de jeu en première mi-temps. Il faut dire que nos défenseurs n’ont pas été aidés par le milieu de terrain qui n’a pas effectué un pressing efficace, laissant trop souvent, là encore, le jeu se dérouler sans intervenir.

Au niveau de la transmission de balle, devant le pressing et l’agressivité amiénoise, le milieu lyonnais n’a pas su répondre efficacement. Dominé par l’impact physique des joueurs d’Amiens, il s’est retrouvé trop bas et a eu toutes les peines du monde à faire la jonction avec l’attaque de l’OL. Trop esseulés devant, les attaquants n’ont que trop peu été servis dans de bonnes conditions durant toute la première mi-temps. Le plus souvent dos au but, ils n’ont pu se créer de réelles occasions . Les joueurs de couloirs se refusant à apporter le surnombre sur les côtés, la circulation de balle a longtemps été stérile. Manque de mouvements, manque d’appels, les Lyonnais ont connu un bien trop grand déchet dans leurs transmissions. Usure physique ? Mentale ? Quelles qu’en soit les raisons, l’OL n’a pas démontrer grand chose pendant les 45 premières minutes.

Heureusement en seconde période, le pressing Amiénois laisse un peu plus d’espace aux attaquants de l’OL. Même si les problèmes défensifs de l’OL demeurent, les Lyonnais sont revenus avec d’autres intentions offensives. Faisant preuve de plus d’envie, à l’image de Marçal qui utilise à bon escient son couloir, les Lyonnais retrouvent en partie leur niveau. Les espaces se créent, et Fékir a plus de liberté pour organiser le jeu de l’OL. Génésio décide alors de faire sortir Memphis et Cornet pour faire entrer Geubbels et surtout Ndombélé. Et la rentrée de ce dernier va tout changer… l’OL retrouve alors de l’impact au milieu et surtout de la verticalité dans son jeu. Sur une de ses actions, il permet à Aouar de revenir au score après un double une-deux inspiré. Franchement, à la 80e minute, j’étais prêt à m’en contenter… Et lorsque sur une faute dans la surface de Tousart, le poteau repousse la tentative amiénoise, encore plus.

Mais, l’OL a ce que Amiens n’a pas, un banc et surtout des joueurs qui individuellement sont au-dessus du lot. Alors qu’Aouar n’avait pas fourni une très belle performance en première mi-temps (c’est le moins que l’on puisse dire), il prouve tout son talent et ses qualités techniques en seconde. À la 94e minute, sur un très bon contre rondement mené par les Lyonnais, Mariano adresse une passe magnifique pour Aouar qui, en pleine course, a la lucidité et la technique pour mettre le ballon au fond des filets.

2-1 pour l’OL, c’est presque un hold-up, mais c’est tellement bon quand le ballon tourne dans ce sens.

https://twitter.com/OL_Plus/status/939885368375218177

Oreste

Oreste

Tombé dans la marmite Lyonnaise quand j'étais petit, je n'avais qu'une idéfix venir cirer les bancs de J. Bouin. Abraracourcix, je prends une longue série d'abonnement à Gerland. Mais, comme ma profession n'est pas une assurancetourix de rester sur Lugdu, je suis amené à faire le "tour de la Gaule" et même "la grande traversée". Heureusement "mes 12 travaux" touchent à leurs thermes (romaines ?) et avant d'avoir un agecanonix, je devrais retrouver sous peu "le domaine des dieux".

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :