Le premier derby de la saison, c’est dimanche ! A Geoffroy-Guichard, Stéphanois et Lyonnais se livreront bataille pour ce qui sera le 115e derby de l’histoire. Mais lequel a le plus marqué nos abonnés sur Twitter et Facebook ? Nous sommes allés enquêter, pour le troisième numéro de Parole aux supporters de la saison ! Voici les réponses :

ASSE 1-2 OL, 10 novembre 2013 Sacré soirée ! Inévitablement la réponse que l’on a le plus reçu. En ce dimanche soir, les deux équipes sont à égalité 1-1, après des buts de Lacazette pour l’OL, et de Hamouma pour les Verts. Mais un match n’est jamais fini avant le coup de sifflet final de l’arbitre. A la 93e et dernière minute du match, Fofana récupère la belle, l’envoie sur le côté gauche à Yoann Gourcuff qui, à l’issue de quelques passements de jambes, centre vers Jimmy Briand. La suite appartient à l’histoire, et est dans toutes les têtes lyonnaises, encore aujourd’hui. La tête de Jimmy Briand crucifie Ruffier, et met la climatisation dans le Chaudron. Victoire lyonnaise 2 buts à 1. C’est la fête sur le banc lyonnais, dans le vestiaire…puis à Tola Vologe lors du retour des héros. Mais c’est à ce jour la dernière victoire de l’OL en terres stéphanoises…

Rémy Garde

 

 

OL 3-0 ASSE, 8 novembre 2015 Un derby pour l’histoire…et bien plus encore. Comme toujours, la date du derby était cochée depuis la sortie du calendrier. Mais cette fois, avec un petit pincement au cœur. Le stade de Gerland accueillait le dernier derby de son histoire, deux mois avant l’entrée dans le Grand Stade. Alors, dans une première partie de saison bien triste pour les hommes d’Hubert Fournier, il y a eu une lumière, une éclaircie. Cette étoile, c’est Lacazette qui, en capitaine d’un soir, humiliait les Verts, en bon natif de Lyon qu’il est. Un but, puis un doublé, puis un triplé. Lacazette au top, Gerland en folie, Ruffier et l’ASSE au tapis. Le premier buteur de l’histoire du Parc OL a, deux mois avant, marqué le derby de son empreinte. Pour l’éternité.

OL 4-0 ASSE, 30 avril 2006 Déjà champions de France, les Lyonnais reçoivent St Etienne en fêtant leur titre. Cheveux teints en rouge et bleu pour les joueurs, ambiance festive au stade, Gerland s’apprête à fêter ses quintuples champions…dans un derby ! Et ce n’est pas le résultat de la rencontre qui va venir gâcher la fête. Dès les premières minutes, l’OL ouvre le score, avant que Fred ne double la mise. L’incontournable Juninho triplera la mise avant un quatrième but de Pedretti. Victoire de l’OL 4-0 ! Quoi de mieux pour humilier les Verts que de fêter un titre de champion de France en les battant ?

OL 1-1 ASSE, 1er février 2009 Cette fois, ce derby vous est raconté par un de nos abonnés. Sur Facebook, un certain ‘Dylan Ch’ nous a résumé ce derby marquant. Pourquoi reformuler quand le résumé est si bien écrit ? Voici son message : “Nous sommes le dimanche 1er Février 2009 à Gerland. Il est 21h et le derby est lancé ! Gerland est en fête comme rarement. Les 22 acteurs entament durant toute la première mi-temps, une lutte acharnée pour la victoire mais sans pouvoir trouver la faille. Quinze minutes de pause et les protagonistes reviennent du vestiaire avec la motivation de se surpasser pour remporter le match et ravir leurs supporters. Nous sommes à la 49ème minute et Frédéric Piquionne s’élance au niveau de la surface de réparation de Jérémie Janot mais trébuche et tombe. Le ballon est relancé et Kevin Mirallas profite de la contre-attaque stéphanoise pour lober Hugo Lloris , qui se couche, et ouvrir le score pour l’AS Saint-Etienne devant le Virage Nord. Le parcage stéphanois est fou de joie (1-0). Mais c’est mal connaître le gang des Lyonnais qui va obtenir un coup-franc à l’entrée droite de la surface de réparation stéphanoise à la suite d’une faute de Bayal Sall sur Karim Benzema. Qui d’autre pour le frapper que le maître en la matière JUNINHO ? Le maestro brésilien se tape 3 fois les crampons sur le sol et s’élance pour envoyer le ballon dans le petit filet gauche de Jérémie Janot a la 53ème minute. 1-1, le score ne bougera plus jusqu’à la fin du match. Mon premier derby, premier match de L’Olympique Lyonnais, j’avais 10 ans et des étoiles plein les yeux. 🔴🔵”

Merci à Dylan pour sa contribution…et merci à tous ceux ayant participé à ce Parole aux supporters. Et espérons que dimanche nous offre un derby marquant…dans le positif !

Partager

A propos

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Répondre