[Everton 1-2 OL] Une victoire avec les tripes…

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Après une entame de toute beauté et un but inscrit sur pénalty dès la 6e minute, les Lyonnais ont dû aller au charbon pour ramener les 3 points. De nouveau remonté au score, l’OL a su cette fois forcer la décision. Victoire 2-1 à l’extérieur, qui plus est chez les Anglais, cela rappelle quelques bons souvenirs à tous les supporters : Liverpool (avec les buts de Delgado et Gonalons) et, pour les moins jeunes, Blackburn (et le but énorme de Bak).

Si l’équipe a montré une nouvelle fois ses qualités offensives, les Lyonnais ont su surtout retrouver leurs valeurs défensives. Avec un très bon pressing durant la première demi-heure, les Lyonnais sont parvenus à asphyxier leurs adversaires. Renouant avec l’état d’esprit des matchs de préparation, ils ont été très appliqués et sérieux dans leur repositionnement tactique. Avec deux voltigeurs (Fékir et Maolida) gênant la relance et un bloc défensif avec deux lignes de 4 compactes… Lopes semblait se diriger vers une soirée des plus tranquilles. Memphis et Traoré, très concernés par leur travail défensif, réussissaient à bien bloquer les couloirs et à faciliter le travail de récupération de Marçal et Têté. Dans l’axe, Aouar confirmait ce qu’on pensait de lui. Combatif et agressif dans les duels, il était parvenu en plus à ressortir proprement les ballons et à créer le danger sur deux-trois contres. Mais hélas, comme souvent cette saison, cette bonne impression ne dura pas au-delà de la première demi-heure de jeu. Baissant le pied devant la puissance physique des Anglais, le côté gauche de la défense lyonnaise a commencé à tanguer. Memphis ne parvenant plus à faire efficacement son travail de replacement, Marçal a rapidement été mis à mal sur son couloir. Si le navire a tangué, au moins cette fois, il n’a pas coulé grâce à une charnière centrale qui a écopé tous les ballons traînant dans la surface. Et même lorsqu’elle a semblé prise en défaut, un tacle rageur de Tete est venu annihiler les opportunités adverses. Il aura fallu deux erreurs de relance pour que les Anglais réussissent à se procurer des occasions… Heureusement sans conséquence.

La seconde période aura été beaucoup plus délicate. Ne réussissant plus à s’extraire du pressing anglais, les Lyonnais ont trop facilement rendu le ballon et beaucoup trop subi. Si l’OL a longtemps tenu, une erreur de marquage a malheureusement permis à Williams d’égaliser (encore une fois sur coup franc). Mais, contrairement aux matchs précédents, les Lyonnais ne se sont pas découragés et par un contre rondement mené par Cornet quelques minutes plus tard, Traoré réussit une Madjer que l’international algérien n’aurait certainement pas reniée. Menant de nouveau au score, les Lyonnais ont su alors faire preuve de beaucoup de solidarité, chacun faisant les efforts nécessaires pour compenser les décalages et brèches suscités par les attaquants d’Everton. Cela a parfois été laborieux, et sans un Lopes des grands soirs (et un peu de réussite, il faut bien le dire !) le score aurait été tout autre. Mais au final, l’équipe a su réaliser l’essentiel : une première victoire en Europa League cette saison.

Repositionné maintenant à la deuxième place du groupe, à seulement deux longueurs des italiens de l’Atalanta, l’OL a renversé la tendance et peut aborder au mieux la phase retour des poules.

Oreste

Partager

À propos de l'auteur

Avatar

Coeur de Gone est un blog dédié aux supporters lyonnais. Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :