Après sa victoire contre Everton en Europa League, l’OL s’attaque à l’Estac dans le cadre de la 10ème journée de Ligue 1 ce dimanche. En préambule de ce match, on est parti à la rencontre de Julien COLLOMB, journaliste sportif suiveur de l’Estac. Découvrez sans plus tarder notre interview spécial Estac-OL.

Pouvez-vous vous présenter ?
J’ai 26 ans, et je suis journaliste sportif pour le quotidien L’Est-Éclair à Troyes. C’est le journal de presse quotidienne régionale qui paraît dans le département de l’Aube.

La saison dernière, la saison s’est bien passée pour Troyes, avec une remontée immédiatement après la descente, racontez-nous cette saison…
Le club a eu l’habitude ces dernières années de faire un peu l’ascenseur entre Ligue 1 et Ligue 2, n’étant pas capable de se stabiliser à ce niveau. De l’extérieur, l’Estac a été très forte dans le sprint final pour aller accrocher la place de barragiste. Entre la 28ème et la 38ème journée, l’Estac a glané 25 points (8 victoires, 1 nul & 2 défaites), avec quatre succès sur les quatre dernières journées. Et lors du barrage face à Lorient, l’équipe a montré une grande force de caractère à l’aller et au retour, venus parachever une montée tout à fait méritée.

Bon début de saison pour Troyes, qui prend de l’avance dans la course au maintien, et qui produit un football séduisant, l’ESTAC peut-elle tenir jusqu’au bout sur ce rythme ?
Sur le début de saison, l’Estac est dans des temps de passages intéressants, en ayant pris douze points après neuf journées, et possède déjà un matelas intéressant sur la zone de relégation. Intéressant pour la suite. L’Estac est une équipe très dure à manoeuvrer, possède des éléments offensifs talentueux (Pelé, Grandsir, Khaoui), des joueurs confirmés, comme Darbion. L’équipe a su faire preuve depuis le début de la saison d’une grande force de caractère, et n’a pas toujours été récompensée de ses bonnes prestations (le match face à Toulouse notamment), par manque d’inefficacité. Depuis le succès à Metz, acquis dans le temps additionnel, l’équipe reste sur une série de trois matches de rang sans défaite (deux succès, un nul) et tentera de confirmer cela face à Lyon.

Quel est, selon vous, le point fort de Troyes ?
Le point fort de Troyes : la vraie cohésion qui semble émaner de ce collectif, ce qui donne une équipe très costaude tactiquement, capable de bien gérer les phases avec et sans ballon

Comment jugez-vous l’Olympique Lyonnais, son projet et son niveau actuel ?
Lyon est légitimement favori de cette rencontre. Pour moi (j’ai vu le match face à Monaco notamment), c’est une équipe qui n’a pas beaucoup d’équivalents en termes de potentiel offensif. Le problème, à mon sens, c’est que cette équipe est plus facilement déséquilibrée que par le passé, subit plus d’occasions. Selon moi, l’OL a l’effectif et le potentiel pour jouer l’une des trois premières places.

Quel joueur lyonnais craignez-vous le plus ?
Nabil Fekir,
même s’il reste incertain pour la rencontre, me semble avoir retrouvé l’intégralité de ses moyens. Et c’est un joueur à surveiller comme le lait sur le feu. Un vrai choix fort de la part de Bruno Genesio que de l’introniser capitaine, et à mon sens un vrai bon choix.

Quel est votre pronostic pour cette rencontre ?
L’Estac ne part pas favorite, mais a tout à fait les moyens de bousculer Lyon. Je vois un match nul avec des buts : 2-2 !

Un grand merci à Julien COLLOMB pour ses réponses. Comme toujours, on souhaite un bon match à tous les Troyens 😉

Rendez-vous la semaine prochaine sur Cœur de Gone pour un Social Club spécial FC Metz-OL.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance. La rédac’ Coeur de Gone.fr

Partager

A propos

Coeur de Gone est un blog dédié aux supporters lyonnais. Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux.

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :