Au terme d’un match à suspens, les féminines de l’Olympique Lyonnais se sont imposées au bout de la nuit, aux tirs au but, face au PSG. Ce sacre ponctue l’incroyable saison de l’OL Féminin de la plus belle des manières avec un second triplé consécutif & une 4ème Coupe d’Europe de l’histoire du club.

Ce jeudi 1er juin, à Cardiff, l’OL avait rendez-vous avec l’Europe dans une finale franco-française unique. Après le sacre en Coupe de France il y a peu face au PSG, les deux équipes s’affrontaient de nouveau pour un round 2 encore plus important : la Finale de la Champions League. Et le dernier match de Gérard Prêcheur à la tête de l’OL Féminin s’est avéré être un match tendu, sans but, avec un suspens intense marqué par un duel de gardiennes du début à la toute fin…

Pas de but à l’issue des 90 minutes de jeu

Le temps réglementaire n’aura pas suffit pour départager les deux équipes françaises. Malgré quelques grosses occasions de part et d’autre, la maladresse et le talent des deux gardiennes empêchaient d’inscrire le moindre but. À la 23ème minute, l’américaine Alex Morgan, de nouveau blessée à la cuisse, devait laisser sa place à Élodie Thomis. Amel Majri et surtout Ada Hegerberg, coup sur coup, auraient pu délivrer les lyonnaises, sans succès. Même topo côté PSG avec les tentatives de Shirley Cruz et de Marie-Laure Delie, cette dernière toute proche de donner l’avantage à son club en face à face avec Bouhaddi. Les gardiennes Sarah Bouhaddi côté OL & Katarzyna Kiedrzynek côté PSG, restaient donc imbattues jusqu’à la 90ème puis jusqu’à la 120ème minute de jeu.

Les pénos : pire scénario pour une finale

La cruelle séance des tirs au but a donc conclu cette soirée européenne. Cristiane (PSG) puis Majri puis Delannoy remportaient leurs duels. Eugénie Le Sommer voit sa tentative superbement stoppée par Katarzyna Kiedrzynek. Même chose pour Geyoro côté PSG avec une frappe repoussée par Sarah Bouhaddi. Puis les pénos au fond des filets se sont enchainés avec Wendie Renard, Marie-Laure Délie, Mbock, Formiga, Kumagai, Boquete, Marozsán, Lawrence puis Abily. Au tour donc des gardiennes de tenter leur chance. Kiedrzynek rate complètement sa tentative et offre à Sarah Bouhaddi la balle de match, que cette dernière ne manquera pas. Un grand ouf de soulagement, et comme l’an dernier à Reggio Emilia face aux allemandes de Wolfsburg, l’Olympique Lyonnais est sacré aux tirs au but : 7-6.

Pour la dernière de leur coach, les filles raflent tout et offrent au club et aux supporters, un second triplé consécutif Championnat de France / Coupe de France / Ligue des champions. Direction Saint-Tropez désormais pour tout le groupe Féminin et les dirigeants afin de célébrer cette magnifique saison avec deux jours de fête offerts par Jean-Michel Aulas, comme l’année dernière 🙂 Une bien belle manière de finir la saison avec des vacances bien méritées…

Le message de soutien de Jean-Michel AULAS dans les vestiaires des joueuses avant le match 🙂

Message de Jean-Michel Aulas

Photo : A. Majri

 

 

Photo en une : UEFA.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance. La rédac’ Coeur de Gone.fr

Partager

A propos

Coeur de Gone est un blog dédié aux supporters lyonnais. Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux.

Répondre

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :