Après avoir accueilli les finales des deux coupes d’Europe de rugby la saison dernière, le Parc OL devient, ce samedi, l’enceinte de la finale de la Coupe de la Ligue. Monégasques et Parisiens s’affronteront dans le formidable outil pour tenter de remporter le premier trophée de la saison (hors TDC). Malgré l’absence de l’OL, cette finale garde un goût lyonnais.

L’enceinte décinoise sera le lieu de toutes les attentions ce samedi soir. Depuis cette saison, la Ligue de Football Professionnel a décidé de faire de la Coupe de la Ligue une compétition moderne qui teste de nouvelles choses. Ainsi, l’instance a décidé de mettre fin aux prolongations dans cette compétition, sauf pour la finale. A partir de la saison prochaine, l’arbitrage vidéo devrait être utilisé dès les quarts de finale (comme en Coupe de France, d’ailleurs). Et bien-sûr, la délocalisation de la finale. Fini le Stade de France, dont le coût de location est extrêmement élevé, place aux finales en province. Lyon 2017, Bordeaux 2018, Lille 2019.

Côté tribunes, on attend 12 000 supporters parisiens, et 6 000 supporters monégasques, en plus de ceux placés en tribunes latérales. Les supporters parisiens seront placés au niveau du Virage Nord, habituellement occupé par les Bad Gones. Les supporters monégasques seront placés au niveau du Virage Sud, habituellement occupé par les Lyon 1950. Plus de 58 000 personnes devraient se rendre au Parc OL, ce qui en ferait le nouveau record footballistique pour le stade. L’actuel record est 57 050 spectateurs, lors du premier derby de l’histoire du Parc OL (2-0).

Les dirigeants lyonnais sont les co-organisateurs de cette finale. Le stade étant propriété du club, l’OL touchera une partie des recettes de la finale, comme prévu lors de la location du stade. Selon RMC, l’Olympique Lyonnais recevra entre 400 et 500 000 euros à l’issue de la finale. Une somme équivalente à la location du Parc OL pour le concert de Céline Dion, en juillet.

Côté sportif, l’enjeu est de taille. En plus d’avoir un trophée à la clé, les deux clubs, à la lutte pour le titre en championnat, doivent lancer leur fin de saison. Une belle finale est attendue entre le triple tenant du titre et le leader de Ligue 1. Monaco, seul club français encore en lice dans tous les tableaux, veut remporter son premier trophée sous l’ère Rybolovlev. Paris n’a plus le choix, une défaite en finale viendrait s’ajouter à l’humiliante élimination en Ligue des Champions et une lutte difficile pour le titre de champion de France. Un match à enjeu entre les deux meilleures équipes françaises cette saison.

Entre 6000 et 8000 VIP sont attendues au Parc OL ce samedi soir. Le Président de la République, François Hollande, a tenu à assister au match, pourtant plus habitué aux finales de la Coupe de France. Mais cette dernière aura lieu le 27 mai, pas dans son mandat donc. Son prédécesseur Nicolas Sarkozy sera également présent. Le sélectionneur national Didier Deschamps sera aussi de la partie. On imagine sa joie de se rendre au Parc OL sans voir Lacazette. Sinon, on peut attendre les VIP habituels. Dirigeants de l’Etat, ceux des deux clubs, ceux de l’OL, ceux de la LFP voire de la FFF. Du beau monde pour un beau spectacle attendu. Même sans l’OL, Lyon a aussi le droit à sa fête.

AS Monaco – Paris SG, finale de la Coupe de la Ligue, Parc OL, 21 heures, sur France 2 et Canal +.

Idèr Nabili

Idèr Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :