Ce jeudi, à 21h05, le Parc OL accueillera le premier match d’Europa League de son histoire, à l’occasion du 16e de finale retour entre l’Olympique Lyonnais et l’AZ Alkmaar. Victorieux 4-1 lors du match aller, les lyonnais devront finir le travail, pour se qualifier pour les 8e de finale de la compétition.

Sans briller, l’Olympique Lyonnais s’est imposé lors du match aller. Un doublé de Lacazette, un but de Tousart et une réalisation de Ferri ont répondu à un penalty néerlandais. Avec 4 buts inscrits à l’extérieur, l’OL a un avantage considérable avant le match retour. Mais il reste encore la moitié du chemin. 90 minutes où il faudra rester sérieux, et éviter de se faire peur, comme l’OL le fait trop souvent ces derniers temps. Dans un Parc OL qui sonnera creux (moins de 30 000 personnes attendues, le troisième anneau est fermé), on imagine mal les Gones encaisser quatre buts sans en marquer. En effet, l’Olympique Lyonnais n’a jamais encaissé plus de 3 buts dans son nouveau stade. Et a fait tremblé les filets adverses à toutes ses sorties, ou presque. Dans son outil, l’OL n’est resté muet qu’à deux reprises, contre la Juve (0-1), et Séville (0-0).

Le président Jean-Michel Aulas l’a déclaré à plusieurs reprises, il veut gagner l’Europa League. Si son discours s’est depuis apaisé, estimant que son équipe est capable de faire “un joli parcours”, cette compétition semble être la dernière chance pour l’OL de disputer la Ligue des Champions l’an prochain. A 13 longueurs du podium en championnat (avec 1 match de retard), les lyonnais ne paraissent pas en mesure de revenir. Pire encore, dans le rétroviseur, St Etienne, Marseille et Bordeaux reviennent. Trois clubs qui, de plus, n’ont pas (ou plus) de Coupe d’Europe. Si la saison lyonnaise fonce tout droit vers l’échec, seule l’Europa League semble être en capacité de la sauver. A condition de briller. Et ça, c’est pas gagné.

Avec le large score du match aller, Bruno Génésio devrait procéder à quelques changements dans son onze de départ. Si Mammana et Diakhaby devraient à nouveau composer la charnière centrale, Rafael pourrait faire son retour dans le couloir droit. Jordan Ferri, présent en conférence de presse d’avant-match, a de grandes chances de débuter la rencontre. Du côté des supporters, beaucoup aimeraient voir des jeunes, comme Houssem Aouar, auteur de ses premières minutes en professionnel la semaine dernière. Au rayon des absents, on note Memphis Depay, non qualifié pour cette compétition, et Mathieu Valbuena, toujours forfait, mais qui pourrait faire son retour ce dimanche, contre Metz.

Personne n’imagine un autre scénario qu’une qualification. Si ce jeudi à 23 heures, l’OL est éliminé, ce serait l’une des plus grandes humiliations de l’histoire européenne du club. Fort heureusement, cela paraît bien loin. Au contraire, les Gones ont l’occasion d’enchaîner une troisième victoire consécutive, une série trop peu présente cette saison. Le dernier représentant français en Ligue Europa se doit d’être au niveau. Méfiance, les clubs néerlandais et l’OL, cela n’a jamais été une grande histoire d’amour. Et ce n’est pas Nilmar qui dira le contraire…

Le groupe pour Lyon – AZ : A.Lopes – M.Gorgelin – C.Jallet – Rafael – E.Mammana – M.Yanga-Mbiwa – M.Diakhaby – J.Morel – M.Gonalons – S.Darder – J.Ferri – L.Tousart – C.Tolisso – H.Aouar – R.Ghezzal – M.Cornet – N.Fekir – A.Lacazette.

Merci à Stats Foot (@FekirNabilon69) pour sa collaboration sur les statistiques.

Idèr Nabili

Idèr Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :