Victorieux 5-1 de Guingamp ce dimanche soir au Parc OL, l’Olympique Lyonnais retrouve le podium de la Ligue 1, en produisant un jeu flamboyant. A 9 journées de la fin du championnat, l’OL entame parfaitement le sprint final.

La compo lyonnaise : Lopes – Rafael – Mapou – Umtiti – Morel – Gonalons – Darder – Grenier – Cornet – Ghezzal – Lacazette.

Privé de Jordan Ferri, suspendu, Bruno Génésio effectue 2 changements par rapport à la composition victorieuse contre Paris. Bedimo fait, de manière discutable, son retour sur le banc. Morel, remplacé numériquement par Umtiti dans l’axe de la défense, reprend son couloir gauche. Clément Grenier remplace Jordan Ferri. Le trio d’attaque est inchangé. Du côté guingampais, on note le retour de Jimmy Briand à Lyon, lui qui a marqué les cœurs lyonnais pour son but à la dernière seconde du derby 2013.

Première période : Le match démarre fort pour les lyonnais. Dès la 3ème minute, Maxwel Cornet trouve le poteau de Lossl. Sa frappe rebondit sur le genou de Ghezzal qui marque dans le but vide. 1-0 pour l’OL ! Mais les gones se relâchent et Morel perd un ballon sur son couloir gauche. Le centre de Sankharé trouve Erding qui trompe Lopes. 1-1. Les lyonnais réagissent vite et après une magnifique remise de Darder pour Ghezzal, Lacazette slalome dans la surface guingampaise et marque le deuxième but lyonnais. A la demi-heure de jeu, Ghezzal encore lui lance Cornet, cependant hors-jeu de quelques centimètres. L’ancien messin voit sa frappe toucher les deux poteaux avant de rentrer. A la pause le break est fait, Lyon mène 3 buts à 1.

Deuxième période : Au retour des vestiaires, l’ancien lyonnais Jimmy Briand se crée une belle occasion mais Antho Lopes repousse sa tentative. Les lyonnais continuent de jouer haut, et sur un coup franc très bien frappé par Ghezzal, Alexandre Lacazette coupe au second poteau et inscrit le quatrième but lyonnais. L’OL déroule, et fait rentrer du sang neuf. Le jeune Zakarie Labidi, pour son troisième match en pro, a la chance de disputer près de 20 minutes. Les plus expérimentés Jallet et Malbranque viennent aussi apporter de la fraîcheur en fin de match. L’addition se révèle même plus lourde pour Guingamp puisque Lemaitre trompe son gardien sur un corner en fin de match, et inscrit malgré lui le cinquième but lyonnais. L’OL s’impose finalement 5-1 et enchaîne un sixième match sans défaite dans sa citadelle imprenable du Parc OL.

Les stats du match : Avec 60% de possession de balle, 15 tirs dont 9 cadrés, et 83% de passes réussies, l’OL a largement dominé des guingampais bien trop timides. Si tout n’a pas été parfait, les lyonnais ont une nouvelle fois montré qu’il serait difficile de venir les chercher dans leur nouvel écrin. Ces 3 points permettent de prendre seul la 3ème marche du podium, et de mettre la pression sur Monaco, qui n’est plus qu’à 6 points. On soulignera la très bonne performance du capitaine Maxime Gonalons qui, avec ses 95% de passes réussies et ses 13 ballons récupérés, a permis aux deux milieux récupérateurs de se projeter vers l’avant. En effet, l’espagnol Sergi Darder a une nouvelle fois brillé ce dimanche soir. S’il y a encore du déchet dans son jeu, plutôt normal vu les risques qu’il prend, il a fait parler sa classe et s’est imposé comme l’un des leaders techniques de cette équipe. Sa remise pour Ghezzal sur le premier but de Lacazette en est la preuve. Dernier cité, Rachid Ghezzal a fait un match plein. Buteur dès la 3ème minute, le natif de Décines a également délivré deux passes décisives, et est impliqué sur les 5 buts lyonnais.

Une victoire logique pour un OL retrouvé. Les gones viennent de prendre 12 points sur les 15 derniers possibles. Mais dans la course à l’Europe, les lyonnais devront être aussi performants hors de leurs bases. Gros test dimanche, chez l’actuel 5ème du championnat, le Stade Rennais.

Idèr Nabili

Idèr Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :