Deuxième partie de notre rétrospective de l’année 2015 de l’Olympique Lyonnais. Si les 6 premiers mois de 2015 avaient été convaincants (voir par ailleurs), les 6 derniers mois de l’année civile ont été plus compliqués. Retour sur cette période, qui a finalement coûté à Hubert Fournier sa place d’entraîneur.

IMG_4799-956x637

Le mercato… L’été 2015 est marqué par de nombreuses arrivées, mais aussi quelques départs. Clinton N’Jie fait ses valises pour Tottenham. Il est suivi par M.Yattara, Y.Benzia, F.Bahlouli, M.Zeffane, Y.Gourcuff, M.Dabo qui quittent également le club. L’OL va alors dépenser quelques dizaines de millions d’euros pour se renforcer. C.Beauvue arrive de Guingamp, S.Darder de Malaga, Rafael de Manchester United, M.Valbuena de Moscou, et M.Yanga-Mbiwa de Rome. J.Morel rejoint également le club, gratuitement car ce dernier était libre. Les jeunes Kemen et Tousart complètent les arrivées. Des beaux noms arrivent donc, mais l’OL n’avait plus connu de nombreuses arrivées depuis bien longtemps. Six mois plus tard, force est de constater que les recrues n’ont pas encore eu le rendement attendu…

11904535_10206830091385044_195099493904728207_n

En championnat… A la 9ème place à la trêve, les lyonnais ont connu une première partie de saison très poussive. Seulement 26 points, et déjà 7 défaites au compteur, l’OL est loin du niveau de la saison dernière. Cependant, l’OL n’est pas distancé pour la course à la deuxième place, détenue par Monaco, seulement 6 points devant. Mais avec 13 points de retard par rapport au temps de passage de l’an dernier, et après avoir inscrit presque deux fois moins de buts que la saison dernière (23 buts à la mi-saison contre 40 l’an dernier), l’OL devra redoubler d’efforts et réaliser une grande deuxième partie de saison pour atteindre l’objectif initial, l’obtention de la deuxième place.

Logo-Ligue-des-Champions

En Ligue des Champions… Dans le groupe H avec le Zenit, Valence, et La Gantoise, on s’était dit lors du tirage que l’OL avait ses chances pour réaliser son objectif de jouer un 1/8ème de finale dans son Grand Stade. Mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Après un match nul frustrant à La Gantoise (1-1) lors de la première journée, l’OL enchaîne 4 défaites contre Valence (0-1), le Zenit par deux fois (0-2 ; 3-1), et La Gantoise (1-2). A la fin de la cinquième journée, l’OL est déjà éliminé de toutes compétitions européennes. Les lyonnais sauveront l’honneur en allant s’imposer à Valence, sur le score de 2-0, lors de la dernière journée. Un parcours raté, et avec des regrets tant le tirage avait été clément avec les gones.

Sans-titre

Capture écran Canal+

Le match… C’est sans aucun doute le meilleur match de l’OL lors de cette première partie de saison, et peut-être même de l’année 2015.  Dimanche 8 novembre 2015, ultime derby de l’histoire de Gerland. Dans une ambiante bouillante, Lyon surclasse St Etienne, et survole un derby qui tenait tant aux supporters lyonnais. Les gones offrent à Gerland un spectacle mémorable, Alexandre Lacazette brille et s’offre un triplé. OL 3-0 ASSE. La revanche est prise. Malheureusement, et près de deux mois plus tard, ce match signifie aussi la dernière victoire de l’OL en championnat à ce jour…

IMG_5985

Les blessures… C’est le gros point noir de ces 6 premiers mois de la saison. En juillet, lors de l’Emirates Cup, Clément Grenier se blesse. Le verdict est clair : 4 mois d’absence. En septembre, lors de Portugal-France, le genou de Nabil Fekir lâche, rupture des ligaments croisés, minimum 6 mois d’absence. Ajoutons à cela la blessure de Samuel Umtiti, absent depuis le derby, et qui devrait faire son retour dans les prochains jours, mais aussi la longue indisponibilité de Gueida Fofana. Sans oublier les petites blessures de A.Lacazette, M.Valbuena, M.Bisevac, C.Jallet, Rafael, M.Gonalons, A.Kalulu ou encore A.Lopes, qui ont fortement handicapé l’OL lors de cette première partie de saison.

12141980_182411772094347_1527173314_n

Le stade de Gerland… C’est désormais officiel, l’OL a quitté Gerland et découvrira son Grand Stade le 9 janvier prochain à l’occasion de la réception de Troyes. Si le dernier match de l’histoire de Gerland s’est bien passé, avec une victoire 2-1 en Coupe de la Ligue contre Tours, la fête s’est déroulée lors de la réception d’Angers, pour la dernière en L1 à Gerland, quelques jours plus tôt. Pour l’occasion, de nombreux anciens étaient présents pour assister à la défaite de l’OL (0-2). Du petit prince de Gerland Fleury Di Nallo, à Juninho en passant par Sidney Govou, les anciens sont venus nombreux pour profiter une dernière fois de cette enceinte mythique. La page de l’histoire du stade de Gerland est désormais tournée pour l’OL, non sans émotion.

IMG_6343

L’entraîneur… En place depuis l’été 2014 à l’Olympique Lyonnais, Hubert Fournier a été fortement fragilisé par des résultats décevants depuis le mois d’août. H.Fournier menacé depuis plusieurs semaines, les dirigeants du club ont cependant pris le temps de réfléchir à ce sujet. Le président Jean-Michel Aulas, a finalement pris la décision de le remplacer par son adjoint Bruno Genesio à la tête de l’OL.

Entre juillet et décembre 2015, les résultats sportifs de l’OL n’ont jamais réussi à décoller. Le match fantastique lors du dernier derby de l’histoire de Gerland restera une éclaircie d’une première partie de saison marquée par une 9ème place au classement de L1, et une élimination sans briller de la Ligue des Champions. Une année 2015 marquée également par le départ du stade de Gerland…

Copyright photos : Peggy D. | www.coeur-de-gone.fr

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Idèr Nabili

Idèr Nabili

Supporter lyonnais et rédacteur pour coeur-de-gone.fr

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :