Aujourd’hui, nous sommes le 4 mai et fêtons donc les 13 ans du premier sacre de champion de France de l’OL. Une date historique pour tous les lyonnais ! Le 4 mai 2002, l’OL devient Champion de France en battant le RC Lens au Stade de Gerland. Tout se jouait alors sur ce dernier match du championnat, une finale unique. Devant près de 41(+1)000 spectateurs, les coéquipiers de Sonny Anderson l’emportaient de la plus belle des manières par 3 buts à 1.

Ambiance - victoire des lyonnais - Lyon /Lens - 04.05.2002 - D1 - foot football - largeur victoire titre

Rhonal00342

Govou ouvrait le score à la 9ème minute. Philippe Violeau doublait la marque au quart d’heure de jeu d’une volée en pleine course. A la 27ème minute, Jacek Bak réduit le score en crucifiant Greg Coupet d’un tir au ras de terre. La partie était alors « presque » relancée. Après la pause, Pierre Laigle inscrit le but du 3-1 en lobant Guillaume Warmuz, le gardien lensois.

4 mai 2002

762267_3_9172_les-joueurs-de-l-olympique-de-lyon-laissent

« Je n’avais jamais vu Gerland comme ça. C’était une fournaise. Dès l’échauffement, on a senti qu’il y avait une atmosphère particulière, se souvient Linarès. On était à la maison, il y avait 40 000 personnes avec nous plus les supporters place Bellecour. C’est comme quand tu arrives au sommet de l’Alpe d’Huez et qu’il y a tous les gens au bord de la route : on s’est sentis portés » se souvient David Linarès (Source Sofoot)

A la 94ème minute, l’arbitre du match Gilles Veissière libérait le peuple lyonnais en sifflant la fin du match et en scellant le premier sacre lyonnais de son histoire. L’OL est donc champion de France et basculait dans une nouvelle dimension et une nouvelle ère. Les joueurs fêtent le titre et des milliers de supportes envahissaient la pelouse de Gerland.
Ambiance - victoire des lyonnais - Lyon /Lens - 04.05.2002 Ambiance - victoire des lyonnais - Lyon /Lens - 04.05.2002

Une belle communion entre les supporters et les joueurs qui s’est prolongée jusqu’à l’Hôtel de ville. Un titre historique, le premier d’une très longue série….Ce match intense et inoubliable restera assurément gravé dans les mémoires lyonnaises. MERCI L’OL !

Le 4 mai 2002, Stade de Gerland, 41(+1) 000 spectateurs ; Arbitre : M. Veissière.\r\nOL : Coupet – Chanelet, Cacapa, Müller, Bréchet – Violeau, Juninho (Carrière 65ème), Linares, Laigle – Anderson (cap) (Laville 90ème), Govou (Delmotte 81ème). Entraîneur : Santini.\r\nRacing Club Lens : Warmuz – Bak (puis Coridon 46ème), Coulibaly (puis D. Traoré 60ème), Wallemme, Ismaël, Coly – Blanchard, Sibierski, Pédron – Diouf, Moreira. Entraîneur : J. Muller.

Photos : OLweb.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe ou de frappe, vous pouvez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée. Merci par avance 🙂 La rédac’

Coeur de Gone

Coeur de Gone

Coeur de Gone est un blog dédié aux supporters lyonnais. Retrouvez-nous également sur nos réseaux sociaux.

Le coin des Gones

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :