Ce dimanche 03 septembre était synonyme de reprise pour les équipes de D1 féminine. Pour cette première journée, l’OL Féminin et son nouveau coach, Reynald Pedros, jouait contre l’équipe de Rodez. Cette reprise s’est parfaitement bien déroulée pour les championnes d’Europe en titre, puisque les Lyonnaises se sont imposées 7-0 sur leur terrain du Groupama OL Training Center.

L’Olympique Lyonnais entame cette nouvelle saison avec le même objectif que la précédente, remporter ses matchs. Pour ce premier match de l’édition 2017-2018 de la D1 féminine face à Rodez, c’est réussi. Contre les Ruthénoises, les Lyonnaises se trouvent face à un bloc défensif plutôt bien en place. Les Fenottes ne mettent pas longtemps à trouver la faille dans la défense de Rodez. C’est sur une passe dans le dos de la défense de Dzsenifer Marozsán qu’Ada Hegerberg, d’une frappe croisée ouvre son compteur but (9′ ; 1-0). Les joueuses de Rodez n’ont pas le temps de reprendre leur souffle, que Lucie Bronze, nouvelle recrue de l’OL fortement prometteuse, centre en rentrait pour Ada Hegerberg qui fait le break (10′ ; 2-0). 2-0 au bout de dix minutes de jeu, la messe est dite. L’OL Féminin n’a pas perdu ses bonnes manières et sait accueillir ses visiteurs.

Pour son premier jour de classe, les Lyonnaises sont en forme et la défense Ruthénoise se donne du mal pour repousser les assauts lyonnais. Déborah Garcia tente de préserver sa cage d’éventuels nouveaux buts. Sur une passe de Saki Kumagai, Eugénie Le Sommer s’introduit dans la surface de réparation par le côté un effectuant un bel enchaînement. La Lyonnaise parvient à frapper du gauche et alourdi le score (25′ ; 3-0).

À 3-0, les joueuses de Reynald Pedros continuent leur pressing sur l’équipe de Rodez. Camille Abily n’est pas loin de marquer, mais voit sa frappe claquée par Déborah Garcia (38′). C’est finalement Ada Hegerberg, de la tête en étant à genoux dans la surface de réparation qui trompe une nouvelle fois la gardienne de Rodez (40′ ; 4-0). Aux retours des vestiaires, les joueuses de l’OL féminin reviennent avec les mêmes intentions. Les joueuses de Rodez, se montrent quant à elles, décidées à ne pas encaisser plus de buts. Le mur formé par les Ruthénoises se montrent assez efficaces et la défense de Rodez contient bien les attaques des Lyonnaises.

C’est dans les vingt dernières minutes, que finalement, Rodez craque. Kheira Hamraoui, fraîchement entrée en jeu, vient débloquer cette seconde période. Sur une très belle frappe à ras terre et aux 20 mètres, Kheira Hamraoui inscrit le cinquième but de la partie (78′ ; 5-0). Quelques instants plus tard, Eugénie Le Sommer s’offre un doublé sur un centre d’Elodie Thomis (81′ ; 6-0).

Puis, sur un centre de Griedge Mbock, Eugénie Le Sommer frappe et voit sont tir repousser. Ada Hegerberg, en véritable renard des surfaces, est à l’affût et enfonce le clou en marquant un quadruplé (82′ ; 7-0). Le score ne bouge plus.

Avec cette large victoire, l’OL Féminin s’empare de la tête de la D1 avec Montpellier qui a également remporté son premier match 7-0 face à Albi. Pour la 2e journée, les Fenottes se déplaceront à Guingamp, qui a fait match nul (0-0) face à Marseille.

Les compos :

OL : Bouhaddi – Bronze (Petit 60′), Buchanan, Renard (cap.), Mbock – Le Sommer, Kumagai (Thomis 60′), Abily (Hamraoui 76′), Tarrieu – Marozsan, Hegerberg.

Rodez : D.Garcia – Guitard (cap.), Infante Pega, Da Costa (Hoarau 67′), Tyryshkina – Bonet (Saunier 46′), Lemaitre (De Sousa 73′), Peruzzetto, Cance – Lemaitre, Austry

Buts : Hegerberg (9′, 10′, 40′, 82′), Le Sommer (25′, 81), Hamraoui (75′) pour l’OL.

Partager

A propos

Répondre